Le tabouret assis debout : idéal pour les postes de travail statiques

Les médias n’en parlent pas assez, mais passer des heures en position statique, assis ou debout, est une véritable bombe à retardement pour notre santé. Malheureusement, une grande partie de la population exerce un métier statique. Les pauses sont rares, et les sièges que nous employons n’offrent pas toujours le confort qu’il faut. A la longue nous développons des maux dont nous ignorons l’origine. C’est pour éviter cet état de choses que des concepteurs ont créé le tabouret assis debout qui se présente comme une véritable solution miracle. Je l’ai essayé et j’ai jugé bon de vous présenter ce siège très utile pour booster la productivité et réduire les risques de maladies liées à la position statique. Lisez donc !

Les meilleurs tabourets assis debout en 2022

Position statique assise ou debout prolongée au travail : les risques

Si vous passez au moins deux heures consécutives en position assise ou debout, on dira que votre posture est prolongée. Dans l’imaginaire collective, un job qui vous contraint à une position statique prolongée n’est pas considéré comme dangereux, car les risques d’accidents sont amoindris. Mais en observant de près les caractéristiques de cette catégorie de travail, on se rend compte tout de suite que tout n’y est pas rose, sauf si acheter une chaine de bureau ergonomique fait partie priorité des employeurs. En effet, la faible consommation de calories, la charge statique qui implique un effort physique pour maintenir la même position, présentent des risques non négligeables. Tout ceci vous expose entre autres à des risques de :

  • lombalgie 
  • diabète de type 2 
  • maladies cardiovasculaires
  • obésité 
  • maladies mentales 
  • cancers du côlon et du sein 
  • décès prématuré

Si vous êtes conducteurs, pilotes, grutiers, opérateurs de machines à coudre etc., il va sans dire que vous êtes au contact de vibrations. Vous encourez donc, en supplément, les risques de troubles musculo squelettiques.

Position statique assise ou debout prolongée au travail : les risques
Shot of happy young man working on desktop computer in modern workplace. Young entrepreneur working at start up.

De manière plus détaillée, la posture statique prolongée ralentit la circulation sanguine et l’afflux d’oxygène vers votre cerveau. Vos pensées deviennent donc de moins en moins claires. Vous deviendrez moins créatif.

Vous remarquerez certainement l’apparition des problèmes de dos. A force de prendre de mauvaises habitudes, vous aurez de plus en plus du mal à garder votre dos et votre corps droits. Cela affectera aussi votre cou et vos épaules. Sans vous en rendre compte, vous surchargez les muscles des épaules en les gardant en position surélevée et tendue en vous positionnant au-dessus du clavier de votre ordinateur. Votre cou, quant à lui, est mis à une rude épreuve à force de fixer un écran.

Les os de vos jambes commenceront à maigrir. Ils perdront en puissance et vous serez moins forts. Le sang s’accumulera autour des chevilles. Vous risquez donc d’avoir des varices, des gonflements et des caillots de sang. Le ralentissement du flux sanguin affecte aussi les organes qui seront par conséquent moins irrigués.

En outre, il faut notifier que le contraire de la position assise n’est pas la position debout. C’est plutôt le mouvement. Autrement dit, celui qui reste trop longtemps debout court les mêmes risques que celui qui reste assis longtemps.

Ergonomie du poste de travail : un incontournable de bien-être

Par définition, l’ergonomie est la science qui étudie les conditions de travail. Elle consiste en l’évaluation des tâches, des outils, des systèmes organisationnels et de l’environnement de travail afin de les rendre conformes aux besoins de l’entreprise. De ce fait, elle met en œuvre des techniques d’optimisation des compétences et capacités physiques et psychologiques des différents collaborateurs. Pour faire donc simple, je dirai que l’ergonomie est une adaptation des conditions de travail aux besoins de l’entreprise grâce à l’optimisation de l’environnement de travail et des compétences du personnel.

Cette pratique qui se met au service du bien-être humain au travail comporte trois domaines majeurs. Le premier est l’ergonomie physique. Elle vise prioritairement la prévention des troubles musculo squelettiques. Pour ce faire, elle analyse les mouvements qu’effectue le travailleur pendant qu’il exécute ses tâches et propose des solutions pour améliorer sa posture et lui offrir une sécurité physique.

Le second domaine est l’ergonomie cognitive. Elle est tournée vers l’esprit, car elle intervient dans la conception des logiciels, applications et autre. Elle est importante en ce sens que l’humain y est très sensible. Car, elle agit sur la mémoire, le langage, la perception et le traitement des informations.

En dernière position, on retrouve l’ergonomie organisationnelle. Elle est utile pour le management car elle est relative aux facteurs humains comme la communication, la hiérarchie, le stress, la gestion des conflits… Elle optimise les relations entre les travailleurs.

Pourquoi une ergonomie du poste de travail ?

La sécurité est la priorité de l’ergonomie. Lorsque votre poste de travail est organisée de manière ergonomique, vous réduisez les risques d’accidents et de dommages corporels. Vous réduisez ainsi votre stress et la pénibilité de la tâche et augmentez votre confort physiologique.

Ensuite, vous devenez plus efficace. Votre bureau ou atelier est plus organisé, votre confort est optimisé et donc, vous vous fatiguez bien moins. En entreprise, vous remarquerez sans tarder que c’est un investissement gagnant/gagnant qui vaut le coup.

La dernière utilité et sans doute la plus importante de l’ergonomie est la santé au travail. Les études prouvent que 25% de l’absentéisme en entreprise sont dû à des troubles musculo squelettiques et 18% à l’épuisement professionnel ou des troubles psychosociaux. En rendant les postes de travail plus ergonomiques, vous réduisez 43% des absences dans votre entreprise.

Comment rendre ergonomique son poste de travail ?

Cela est faisable sans gros investissement. Commencez par disposer les objets les plus utilisés en demi-cercle autour du siège du bureau. Pour éviter de me tordre la colonne vertébrale, je positionne les documents entre le claviers et l’écran. Et ceux dont je me sers occasionnellement, je les mets hors de portée. Ainsi, je suis obligé de me lever pour les prendre. Cela augmente mes occasions de mouvement et stimule la circulation sanguine.

Pour ne pas trop utiliser la souris, j’ai appris à mémoriser les raccourcis sur le clavier. J’ai dégagé aussi l’espace sous la table afin de mieux bouger mes jambes et mes pieds. Par ailleurs, je pivote, j’avance et je recule aisément depuis que je me suis pris un tabouret assis debout qui s’est montré très ergonomique.

Position statique prolongée : comment réduire les risques

Les mesures préventives contre les risques et dangers de la position statique prolongée au travail ne sont pas onéreuses. Parfois, il peut s’agir simplement d’une petite modification dans le règlement pour inciter le personnel au mouvement. Cependant, pour une plus grande efficacité, cette stratégie doit être multidimensionnelle.

Position statique prolongée : comment réduire les risques

D’un côté, il faut penser à réorganiser votre travail afin de limiter la position assise. Pour ce faire, je vous suggère d’équilibrer les tâches, de faire des rotations et des pauses régulières afin d’avoir un travail actif. Dans la mesure du possible, insérez des déplacements dans votre planning en tenant compte de votre environnement de travail. A titre d’exemple, au lieu d’avoir une poubelle et une imprimante dans chaque bureau, installez-les dans un espace commun. De cette façon, tout le monde sera obligé de se déplacer et de marcher quelques minutes chaque fois que le besoin d’utiliser les poubelles ou les imprimantes se fera sentir.

Le ministère néerlandais des Affaires Sociales et de l’Emploi, la Belgian Ergonomic Society (BES) et la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents (SUVA) ont émis des recommandations à tous ceux qui effectuent des travaux en position assise prolongée. Ils recommandent de passer moins de la moitié de la journée de travail en position assise, soit un maximum de 5 heures par jours. Après deux heures en position assise, les travailleurs devront prendre une pause d’environ 10 min, se lever et marcher. Toutes les 20 à 30 min, faites des exercices d’étirement ou marquez une pause si vous travaillez durant de longues périodes en position assise prolongées. En plus de préserver ma santé, la mise en application de ces recommandations m’a permis d’augmenter ma productivité. En clair, les pauses courtes et fréquentes sont plus efficaces que les pauses peu fréquentes et longues

D’un autre côté, un poste de travail ergonomique est utile pour optimiser le rendement. Il s’agit ici d’offrir un poste adapté aux tâches de chacun afin d’induire des changements de posture et un confort grâce à des réglages. Je suis parvenu à avoir une position assise active grâce à un tabouret assis debout.

Le tabouret assis debout : une solution efficace et efficiente

Il est désormais clair que rester en position statique prolongée représente un danger inestimable pour le travailleur. De toutes les solutions qui existent pour lutter contre ses dangers, le tabouret assis debout semble être le plus efficace.  Le tabouret assis debout est un siège réglable en hauteur. Adaptable à toutes les profils, il convient à toutes les morphologies. C’est un moyen de lutte efficace contre la sédentarité. Ce mobilier de bureau ergonomique vous permet de réduire les pressions et les douleurs de dos et des muscles.

Cet outil révolutionnaire est parfait pour ceux qui ont un bureau ajustable en hauteur et qui travaillent en position assise ou debout. Son côté modulable n’ôte rien à ses performances et offre une solution d’assise. Il convient à toutes les morphologiques, à condition de respecter la charge maximale supportable de l’équipement.

Le tabouret assis debout : une solution efficace et efficiente

Tabouret assis debout : avantages

L’utilisation de ce type de tabouret vous offre un certain nombre d’avantages. Je vous en présente ici les cinq les plus pertinents.

Eviter les douleurs

Les douleurs, les inconforts, les risques de troubles musculo squelettiques sont des dangers auxquels nous sommes exposés en restant dans une posture statique, assis ou debout pendant un long moment. Les chevilles, les pieds, et les genoux sont souvent les zones touchées en premiers. Chez les femmes, la douleur est localisée au niveau des jambes et des mollets.

Pour réduire les pressions exercées sur les articulations et favoriser une bonne irrigation sanguine, les experts recommandent d’utiliser le tabouret assis debout. Vous réduirez les dommages causés aux tissus du corps humain.

Réduire la fatigue

Les muscles du corps ont besoin d’oxygène et de nutriments. Cela leur est apporté par la circulation sanguine. Mais la posture statique prolongée réduit l’apport sanguin au niveau des muscles de la posture situés au bas des jambes et du tronc, car ils sont contractés en permanence. Cet état de choses accélère la fatigue, les inconforts et les douleurs. Grâce au tabouret assis debout, les muscles parviennent à se reposer, retardant ainsi la fatigue.

Redresser la colonne vertébrale

A force de rester en position statique pendant longtemps, notre corps commence à perdre l’alignement optimal de la colonne vertébrale. Par exemple, dans les usines, les travailleurs qui restent longtemps debout sont obligés de bloquer leurs genoux en extension complète. La conséquence est que l’apparition d’une courbure anormale au niveau de la région lombaire. Cela est corrigé par l’usage d’un tabouret assis debout qui réduit les risques de maux de dos.

Modifier la posture

Le tabouret assis debout est utile pour rapidement changer de posture. Cela est largement favorisé par la position semi-assise du tabouret. Celle-ci réduit l’effort à fournir pour se lever, en comparaison aux sièges avec dossiers à position assise. D’ailleurs, puisque le tabouret ne dispose pas de dossier, il incite à régulièrement changer de posture.

Faciliter le déplacement et l’accès aux objets

Si vous occupez un poste d’assemblage sur un comptoir ou une surface, il va de soi que vous avez déjà utilisé un tabouret haut permettant une position assise. Mais, la vérité est que ce n’est pas la meilleure solution pour votre situation. Vous aurez tendance à faire des flexions ou des torsions du tronc pour prendre des objets, ce qui n’est pas très bien pour votre ossature. Par contre, si vous utilisez un tabouret assis debout, vous gagnerez en liberté de mouvement. Vous serez incité à vous lever pour prendre les objets éloignés de vous.

Les différents types de tabouret assis debout

Le tabouret assis debout existe en plusieurs tailles. Vous en trouverez allant de 120 à 180 cm pour un maximum de confort. Vous trouverez différentes finitions sur le marché. Elles sont entre autres blanc, en hêtre ou en chêne grisé, comme le mien. Quant au piètement, il est assez robuste et assure une très bonne stabilité quel que soit le modèle que vous choisissez.

Les différents types de tabouret assis debout

Il existe sur le marché des tabourets dynamiques avec un coussin d’assise s’inclinant et un piètement fixe. D’autre par contre offrent une assise fixe et un piètement bombé à la base et qui génère un mouvement.

Tabouret assis debout : mode d’utilisation

Le bureau assis debout est équipé d’un plateau réglable manuellement ou de manière électrique. Au moment du réglage, ajustez vos pieds pour lever ou abaisser le plateau. Vous pouvez contrôler le système avec la manette ou la tirette sous le siège. S’il est électrique, appuyez sur le bouton sous le plateau pour mettre en marche le moteur électrique.

Pour bien vous asseoir sur ce siège, retenez les conseils de postures des médecins. En effet, il est convenable que votre posture soit optimale devant votre poste de travail. Si vous êtes devant un ordinateur, vos bras doivent former un angle droit avec votre corps. C’est une règle importante que j’applique pour trouver la bonne hauteur pour mon siège.

Les critères pour bien choisir son tabouret assis debout

Pour bien choisir votre tabouret assis debout, l’assise dynamique est le premier critère à considérer. Ils n’en disposent pas tous. Or, c’est l’élément qui offre le potentiel d’inclinaison. Il en existe de deux types. Le premier permet une mobilité de 360° si le coussin est plat ou un mouvement de l’avant vers l’arrière si la selle est profilée. Le second type se situe à la base du piètement selon un principe pas très différents de celui des plateaux des kinésithérapeutes.

La capacité de posture est largement amplifiée si le dispositif est équipé d’un repose-pied. Il est indispensable si vous voulez en faire usage comme un vrai siège et pas simplement comme un appui-fesse.

Pour vous assurer le confort lors de l’utilisation, jetez un œil au revêtement avant de faire le choix. Ceux en tissu facilitent l’aération et ceux en simili cuire sont gênant lors des fortes chaleurs, mais sont plus esthétiques et simples à entretenir. Quant à la mobilité, elle est facilitée par la présente de roulettes. Ces dernières sont équipées de système de blocages et augmente l’ergonomie au travail.

Le mode de levage du piètement est l’un des incontournables du siège assis debout. Certains modèles disposent d’une manette placée sous le siège. D’autres par contre le remplacent par un poignet en tissus intégré au coussin.

Lors de votre choix, n’oubliez pas de vérifier le type d’assise. Eh oui, je crois que malgré tout, vos fesses ont besoin du maximum de confort. Ici, c’est votre goût qui parlera pour vous. Moi, j’ai choisi un coussin classique légèrement courbé alors que ma femme a préféré une selle comme sur un vélo.

Un autre critère important à ne pas passer sous silence est l’amplitude de hauteur. En général, la hauteur varie entre 60 et 80 cm ; parfois plus. Mais vous devez tenir compte du niveau de votre bureau en position assise pour trancher.

Pour finir, votre masse corporelle vous permettra de boucler le choix. Car, il faut que votre siège soit en mesure de supporter votre poids. La moyenne de charge est entre 100 et 110 kg, mais il existe des tabourets capables de supporter 125kg sans difficulté.

Gamme de prix

Pour vous offrir un tabouret assis debout, vous devez prévoir au moins 60 à 80 euros. Cette marge vous permet d’avoir une large gamme de choix à votre disposition. Comme pour tout produit, il va sans dire que le prix variera en fonction de la marque que vous désirez. Mais logiquement, plus le matériau de conception sera de qualité, plus le coût d’acquisition sera élevé. Cependant, vous allez pouvoir vous l’offrir sans vous ruiner.

Le tabouret assis debout : Gamme de prix

D’ailleurs vu qu’il est moins recherché que les fauteuils de bureau traditionnel, les sièges assis debout sont moins présents dans les rayons des magasins. Vos recherches seront donc plus fructueuses si vous vous adressez directement à des sites de ventes en lignes comme amazon. Par ailleurs, ces sites ne manquent pas d’offrent promotionnelles comme les réductions ou une livraison à domicile.

Avis global

La digitalisation des métiers et la résilience de l’industrialisation ont fortement contribué à l’explosion des métiers obligeant les travailleurs à adopter un métier statique plus longtemps. C’est en cela que la conception tabouret assis debout apparait comme un véritable miracle. Ce mobilier presque simple permet d’éviter des dizaines de maux et réduit le risque des maladies les plus terrifiantes de notre génération. Je crois qu’en plus du confort et du faible coût, ce type de siège sauve énormément de vies. Ses avantages ne sont plus à présenter et le coup de pouce qu’il octroie à l’ergonomie au travail est non négligeable.

Notre sélection de tabouret assis debout

Somme toutes, pour préserver votre santé et une bonne productivité au travail, offrez-vous un tabouret assis debout. Il vous permet d’être efficace. Et si vous êtes chef d’entreprise, vous gagnerez beaucoup en équipant vos locaux de tels sièges. Vous réduirez les absences au bureau, optimiserez le confort et la dynamique de vos équipes.

Vous pouvez lire aussi: