La première cause du mal de dos est d’ordre mécanique, c’est-à-dire que la douleur se forme suite à un processus mécanique par opposition aux maladies et aux inflammations. Au quotidien notre rachis (colonne vertébrale) peut subir des microtraumatismes : torsions, chocs, affaissements…

À force, ces microtraumatismes peuvent déclencher une lésion au niveau de l’un des disques intervertébraux ou au niveau d’un muscle du dos. Parfois, la douleur est causée par un seul traumatisme plus important.

Le plus souvent, le mal de dos fait suite à une mauvaise posture ou position répétée quotidiennement, ou à un mouvement trop brusque ou mal réalisé. Un corps trop statique peut notamment provoquer une douleur au dos, et plus encore quand on reste assis trop longtemps.

Ainsi, lors des longs trajets répétés, il n’est pas rare de souffrir d’un mal de dos en voiture de temps en temps. Celui-ci peut à la fois provenir d’une mauvaise posture, mais également d’une position statique trop longue.

Nous vous proposons de découvrir quelques conseils utiles si vous prenez régulièrement la voiture et que vous avez tendance à ressentir des douleurs dans le dos, et notamment au niveau des lombaires.

La voiture : une cause fréquente de mal de dos

Quand nous conduisons, nous sommes assis. Il faut comprendre que la position assise n’est en réalité pas naturelle pour notre corps, qui est plutôt conçu pour être debout. En effet, en étant assis, nos jambes sont pliées au niveau des genoux.

Le haut du corps est alors entièrement supporté par le bas du dos et le bassin, tandis que les jambes ne supportent aucun poids. De plus, la résistance de l’assise envoie une force opposée à celle de la masse corporelle.

Au final, les muscles des fesses, une partie des cuisses, le bassin et le bas du dos subissent à la fois une force allant du haut vers le bas et une force allant du bas vers le haut.

La position assise a donc tendance à tasser notre colonne vertébrale au niveau des lombaires. Les disques intervertébraux de cette zone se retrouvent alors compressés et les muscles du bas du dos travaillent davantage.

À ce constat, il faut ajouter le fait que notre posture n’est pas toujours optimale quand nous sommes assis. Alors qu’il faudrait maintenir le dos bien droit, nous avons plutôt tendance à le courber. Il est très important de bien régler le siège de la voiture afin qu’il soit à la bonne hauteur et à la bonne profondeur pour pouvoir conduire en maintenant le dos droit contre le dossier. Néanmoins, il faut aussi veiller à ce que les jambes ne soient pas trop pliées.

De plus, quand nous conduisons, nous restons statiques. Cet immobilisme est aussi un facteur accentuant le risque de douleur dans le dos. Il est conseillé de faire une pause régulièrement dans les longs trajets. Au moins une pause toutes les 2 heures, le temps de bien se dégourdir les jambes et de marcher un peu.

mal de dos en voiture

La bonne position au volant pour éviter d’avoir mal au dos en voiture

Comme nous l’avons souligné, il est important de régler le siège de la voiture pour trouver la bonne position :

  • Ne pas incliner le dossier à plus de 20 degrés
  • Le bas du dos doit être dans le fond du siège bien collé au dossier
  • Le dos et les épaules doivent être contre le dossier
  • Les bras ne doivent pas être tendus ni trop pliés
  • Faites en sorte que le cou reste droit tout en ayant une bonne visibilité de la route, de ce qui se passe derrière et sur les côtés (réglage des rétroviseurs), et du tableau de bord
  • Serrez bien la ceinture pour éviter qu’au fur et à mesure du trajet vous vous affaissiez dans le siège
  • Toujours maintenir le plus possible les mains sur le volant en position « 10h10 » qui permet de maintenir droits le dos et les épaules

Nos conseils pour éviter d’avoir mal au dos en voiture

En plus de la position que nous venons de décrire, il existe d’autres astuces pour réduire au maximum les douleurs du dos suite à un trajet en voiture :

  • Faire une pause au moins toutes les 2 heures et prenez le temps de marcher un peu pour vous dégourdir les jambes et de permettre à la circulation sanguine de retrouver un rythme normal, car elle est ralentie en position assise.
  • Choisissez une voiture dont le siège conducteur est confortable, ferme et empêche de glisser en avant.
  • Certains sièges incluent un système chauffant le dos. La chaleur est idéale pour soulager une douleur dans le dos. De même, il existe de sièges auto massant.
  • Plus économique qu’un siège chauffant ou massant, la ceinture lombaire n’en est pas moins aussi, voire plus efficace. Elle soutient le dos, réduit les mauvais mouvements et maintient le dos droit. De plus, certains modèles possèdent des caractéristiques thermiques leur permettant de mieux conserver la chaleur au niveau du bas du dos.
  • Évitez de poser le coude le rebord de la fenêtre, car cette posture accentue la tension sur le rachis. Le mieux est de conserver les mains sur le volant.
  • Il existe quelques accessoires permettant d’améliorer l’ergonomie du siège de voiture : coussin d’assise, coussin lombaire, etc.
  • Faites attention lorsque vous vous assaillez sur votre siège et quand vous vous relevez, car il est fréquent que la douleur se déclenche à ce moment suite à un mouvement trop brusque. Idem lorsque vous rangez ou déchargez le coffre.

Risques d’évolution du mal de dos en voiture

Le plus souvent le mal de dos causé par la voiture commence par une douleur musculaire. Cependant, répétée trop fréquemment, une mauvaise posture en voiture peut déboucher sur une lombalgie aiguë, c’est-à-dire un lumbago.

La douleur est nettement plus intense et vient irradier tout le bas du dos. Et si le nerf sciatique est coincé, la douleur s’étend jusque dans la jambe et le pied. La sciatique peut être causée par une hernie discale.

Commentaires

Hello ! Suite à une violente sciatique, j’ai cherché (et trouvé) des solutions contre le mal de dos.

Sur ce blog, je partage mes conseils, découvertes et expériences pour t’aider à remettre ton dos au centre de ta vie et vivre une vie plus heureuse, en pleine santé.